Handicap et accessibilité : logements adaptés aux personnes handicapéesComment rendre une maison accessible aux handicapés et aux personnes handicapées ? Voici les étapes à suivre pour obtenir une maison sûre et 100% accessible aux personnes handicapées.

La maison est l'endroit où nous sommes à l'aise avec tout le confort et où nous nous sentons le plus en sécurité. Ce besoin devient encore plus important dans le cas des personnes handicapées qui sont généralement confrontées à des barrières architecturales et à des obstacles de toutes sortes. L'objectif d'un foyer accessible est de permettre à ces personnes de vivre dans un espace sûr pour mener une vie paisible et indépendante. Voici à quoi devrait ressembler une maison construite en tenant compte du handicap et de l'accessibilité.

Les aspects fondamentaux à prendre en compte pour rendre chaque pièce de la maison sûre et accessible à tous les types d'hôtes vont de l'accès à l'étage ou au jardin à l'utilisation des installations. Il est évident que chaque type de handicap nécessite un équipement approprié à la maison.

Entrée

L'entrée, par définition, accueille immédiatement les invités et c'est à partir de là que les premiers obstacles peuvent apparaître. Si l'espace le permet, une rampe avec une surface antidérapante et une main courante de sécurité pourrait être incluse.

Escaliers

Ceux-ci constituent l'un des principaux obstacles architecturaux les plus courants pour les personnes ayant des difficultés à marcher. La solution pourrait être d'installer un monte-escalier à rail ou une plate-forme élévatrice.

Portes

Afin de garantir la liberté de mouvement et de ne pas ralentir l'intervention en cas d'urgence, les portes sont un obstacle à surmonter lorsqu'on pense à une maison accessible et adaptée aux personnes handicapées. Par exemple, la taille standard peut être trop étroite pour le passage d'un fauteuil roulant. La solution pourrait consister à éliminer les montants et à les remplacer par des cadres plus fins ; on peut aussi opter pour des portes de coffret. Les boutons ne sont pas non plus à négliger : leur hauteur peut être dangereuse pour une personne en fauteuil roulant.

Cuisine

Dans cet environnement, la plus grande limite à l'accessibilité pourrait être les hauteurs. Les étagères du réfrigérateur, les tablettes et la cuisinière : quelqu'un peut-il accéder à ces installations sans difficulté ? Si la réponse est non, il convient d'apporter des modifications structurelles ou, si cela est difficile, d'envisager un poste de travail dédié et facilement accessible.

Chambre à coucher

Bien entendu, l'accès au lit doit être facile pour tous. Pour cette raison, l'encombrement, comme les tapis et les fauteuils, doit être réduit au minimum et, si nécessaire, il convient d'envisager des aides à la santé pour se lever ou s'allonger, comme un palan électrique ; un lit électrique peut également s'avérer utile.

Salle de bain

Entrer dans la douche ou la baignoire peut être vraiment délicat et risqué, surtout lorsqu'il s'agit d'en sortir avec un sol glissant. Pour se sentir en sécurité dans ces situations, un élévateur de baignoire pourrait être placé dans la pièce, si l'espace le permet.

Téléphone et éclairage

Là encore, les hauteurs peuvent être discriminantes. Les interrupteurs doivent également pouvoir être gérés de manière autonome par les personnes handicapées, tout comme le téléphone doit être sans fil afin que les habitants de la maison ne puissent pas se précipiter pour répondre au téléphone.

Vous devez rendre votre maison accessible et vous ne savez pas par où commencer ? Vous ne savez pas quel produit vous convient le mieux ? N'hésitez pas à contacter M.I. A. Médical à l'adresse 333 621 0314 pour obtenir des conseils ou pour savoir quelle aide sanitaire correspond le mieux à vos besoins.

fr_FRFrançais